Rencontre aves nos producteurs : Le rucher de l'Iroise

Voilà 30 ans que Jo Le Ru a débuté l’apiculture. Implanté sur la commune de Plouarzel, au Nord de Brest, il commercialise ses produits sous le nom de « Miel d’Iroise ». Depuis plus de quinze ans, La table Bretonne travaille ses produits pour toutes sortes de prestations traiteur. Découvrez ici l’histoire de cet apiculteur, ses produits, ainsi que les transformations signées par notre chef, Christian Landouzy. 

« Je suis devenu apiculteur par hasard »

Depuis toujours, Jo Le Ru travaille au contact de la nature. Fils et petit-fils d’agriculteur, il a lui-même exploité la ferme familiale avec, entre autres, un troupeau de vaches laitières. Pour répondre aux besoins de ses bovins, Jo cultivait différentes céréales, ainsi que du colza, dont les petites fleurs jaunes sont très prisées des abeilles. « Un apiculteur m’avait demandé de mettre ses ruches dans mes champs de colza ; mais comme il ne s’en occupait pas ou peu, les ruches essaimaient un peu partout autour. Une année, avec un copain, on a récupéré deux essaims et créé deux ruches. » 
Il y a 30 ans, c’est donc avec deux ruches que l’apiculteur a débuté son activité. Ensuite, chaque année, il a doublé le nombre de ses ruches, passant de deux à quatre, puis à huit... « Pour comprendre comment cela fonctionnait, j’ai fait une formation au Rucher école du Nivot (29). J’y suis retourné quelques années après, une fois que je savais de quoi on parlait. » Jo Le Ru compte aujourd’hui 120 ruches « C’est une occupation à plein temps pour un retraité comme moi. » 

Choisir l’environnement pour varier les saveurs

Tout miel a sa signature gustative. Miel de printemps, de fleurs, de bruyère... Chaque saison et chaque environnement offre au miel un goût particulier. Ainsi, au printemps, les abeilles iront butiner les fleurs de pruneliers, de plantes aromatiques, d’aubépines ou encore de colza. L’été, elles travailleront sur celles des ronces, des châtaigniers ou de sarrazin. Les ruches de Jo Le Ru, peuplées d’abeilles noires d’Ouessant et de caucasiennes, sont ainsi implantées en bord de côte et dans les Monts d’Arrée, où elles produisent notamment du miel de bruyère. Cette année cependant, si les incendies de l’été ont épargné les ruches, les zones de butinage elles ont été réduites en cendre. Il n’y aura donc pas de miel de bruyère en 2022. 

Prestations traiteur : le miel travaillé en cuisine des alvéoles à l’assiette

Si le miel d’Iroise est présent dans de nombreux mets que nous vous concoctons, à La table Bretonne nous apprécions particulièrement travailler le miel brut, encore en alvéole. Miel de printemps crémeux à souhait, miel de bruyère ou de sarrasin, plus puissants, chacun apporte une véritable signature gustative aux plats. Lors de nos prestations traiteur, la présentation en alvéole permet de faire découvrir le miel sous une autre forme, en offrant une touche décorative surprenante.

Afin de vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques autres suggestions mettant en avant le délicieux miel d’Iroise. En pièce cocktail, retrouvez le Chèvre bouton des abers, poivron et miel d’Iroise.
Parmi les plats, le filet de canette au miel de printemps, le parmentier de canard confit, sauce miel ou encore le filet de veau jus réduit miel moutarde, mini légumes glacés, servis avec la cocotte de grenaille ou du far noir.
Côté dessert, découvrez le pain perdu viennois, potimarron au miel d’Iroise, le dessert de saison par excellence. 


  
   

Vous aimez le miel, un peu, beaucoup, à la folie ? N’hésitez pas à nous faire part de vos envies. Nous y répondrons avec une prestation traiteur sur-mesure (cela vaut aussi pour les menus sans miel). 

9 rue de Quimper
29200 BREST
Tél. 02 98 25 54 40
Horaires d'ouverture :
Du lundi au samedi de 9h00 à 17h00